A la croisée des troupeaux

Au moment  même où l’abbé Pierre Sallenave d’Arudy réunissait ses ouailles dans la chapelle d’Ayguelade pour la traditionnelle messe du lundi de Pentecôte, un autre troupeau tout aussi pastoral mais moins marqué par l’Esprit sain passait devant la chapelle. Il s’agissait d’une petite transhumance (quoique faite à pied sous la pluie, elle n’est plus du tout si petite…) de vaches d’un troupeau de Lasseube qui montait jusqu’à Ibech. La motivation première de ces déplacements est bien sûr d’ordre économique, il faut assurer aux bêtes une alimentation de qualité tout l’été mais cette transhumance s’inscrit aussi dans une tradition familiale loin de tout folklore. Peu de temps après un autre troupeau de vaches au collier rouge celui-là montait également. Photos Joseph Thirant.